Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2010

Le roman-photo serait-il au contraire un genre radicalement nouveau ?

image.jpg

© Hervé Guibert


"Qu'est-ce qu'un roman-photo ?

Comment est-ce que cela fonctionne ?

Quelles énergies peut-on y mettre en oeuvre à la faveur de ce fonctionnement ?

Quelle part y a la littérature ?

Dans quelle mesure ce genre hybride s'en rapproche ou s'en écarte-t'il ?


(...)


Le roman-photo serait-il au contraire un genre radicalement nouveau ? "


Alain Robe-Grillet, "Pour le roman-photo", préface in Edward Lachman, Elieba Levine, Chausse-trappes, Paris, Minuit, 1981, p.I.


" En 1980, Hervé Guibert publie chez Gallimard un livre dans lequel alternent des portraits noir et blanc et des pages calligraphiées dans une écriture à l'anglaise typique de l'auteur. Sur les photographies du livre figurent deux vieilles femmes, deux soeurs dont on apprend qu'elles sont les tantes de Guibert. Le titre même du texte, Suzanne et Louise, Roman-photo, revendique sans équivoque le genre. Pourtant, l'ouvrage s'écarte considérablement des codes formels en usage dans la presse populaire. Photographe, écrivain et critique, Guibert fait se rencontrer plusieurs modes d'expression dans une formule renouvelée, qui ne conserve du roman-photo traditionnel que le nom."


Cécile Camart, Les stratégies éditoriales de Sophie Calle : Livres de photographies, photo-roman, livres d'artiste. Littérature et photographie, Presses Universitaires de Rennes, sous la direction de Jean-Pierre Montier, Liliane Louvel, Danièle Méaux, Philippe Ortel, Rennes, 2008.

Commentaires

http://herveguibert.net/

Écrit par : So what | 09/02/2010

Les commentaires sont fermés.